Le premier prototype espagnol de « train du futur » voyage aux États-Unis pour parfaire son développement

By 26 juillet, 2017Hyperloop, NOUVELLES
hyperloop

Après avoir renouvelé pour deuxième année consécutive le parrainage d’ISTOBAL à l’équipe Hyperloop UPV, une partie de cette équipe d’étudiants de l’Université Polytechnique de Valence s’est rendue à l’Université de Purdue (Indiana) pour construire le premier prototype espagnol du train Hyperloop, déjà baptisé comme le cinquième mode de transport. Il s’agit d’un moyen de transport révolutionnaire alimenté 100% par de l’énergie renouvelable, où les passagers et les marchandises voyageront à plus de 1100 km/h.

Le prototype, baptisé Atlantic II de par la collaboration transatlantique entre universités, a été sélectionné parmi 300 projets développés par différentes universités du monde pour participer à l’Hyperloop Pod Competition II, organisée par la société aérospatiale américaine SpaceX, qui aura lieu du 25 au 27 Août en Californie. Les étudiants de l’UPV représentent la seule équipe espagnole du concours et l’une des 5 équipes européennes qui participent à cette compétition.

Après avoir remporté le Prix au Meilleur Concept dans la première phase de la compétition, les étudiants de l’UPV travaillent maintenant à la construction du prototype du projet en collaboration avec un groupe d’étudiants de l’Université américaine de Purdue, connue pour sa prestigieuse école d’aéronautique. « Nous avons déjà le châssis et le carénage, et nous avons testé avec succès le système électronique sous vide dans les installations de Val Space Consortium, le consortium spatial valencien qui collabore avec l’Agence Spatiale Européenne (ESA) » déclare Juan Vicén, responsable de Communication d’Hyperloop UPV, qui croit que le projet valencien sera l’un des plus rapides de la compétition.

Nos efforts actuels visent à construire un véhicule très rapide sur la piste d’essai mais qui puisse s’arrêter en toute sécurité avant la fin de cette piste. Le prototype, de 2,5 mètres de large et 1 mètre de haut accueille une personne et son objectif est de doubler les résultats de la première phase en atteignant les 200 km/h en lévitation grâce à un système d’aimants.

Les étudiants de l’UPV ne cachent pas leur désir de gagner la compétition. Cela serait tout un évènement pour Espagne en tant que pays participant à une compétition internationale de ce type avec des étudiants provenant des meilleures universités du monde, sous l’égide de Elon Musk, créateur et fondateur d’entreprises comme Tesla et Paypal.

ISTOBAL, avec le talent et l’innovation

Grâce à l’accord de parrainage, ISTOBAL, le groupe valencien leader du lavage et des soins de l’automobile, confirme pour deuxième année consécutive son engagement envers le talent de ces jeunes universitaires qui travaillent à la construction de cet innovant et révolutionnaire prototype de train du futur.

La firme valencienne accorde une grande importance au soutien du talent que génère l’université et au travail d’innovation et de recherche de ces jeunes à travers des projets révolutionnaires comme celui-ci et d’autres que nous développons en collaboration avec des étudiants de l’Université Polytechnique de Valence à travers la Chaire ISTOBAL.